FRANCE: Le Conseil d’Etat donne trois jours au gouvernement pour cérémonies religieuses

Le gouvernement va devoir modifier sa copie. Le Conseil d’Etat a ordonné à l’exécutif, dimanche 29 novembre, de revoir “dans un délai de trois jours” la limitation à 30 personnes des cérémonies religieuses, en vigueur depuis l’allègement du confinement. Le juge des référés y voit “une atteinte grave et manifestement illégale” à la liberté de culte et estime qu’un tel plafond est “disproportionné au regard de l’objectif de préservation de la santé publique”.

Après avoir saisi la justice vendredi, la Conférence des évêques de France avait dénoncé, samedi, devant le Conseil d’Etat, une mesure “non nécessaire, disproportionnée et discriminatoire”. L’épiscopat, qui plaidait pour une jauge de 30% de la capacité globale d’accueil de chaque lieu de culte, avait espéré, jeudi, une rectification du Premier ministre, qui n’était pas venue.

Le porte-parole de l’épiscopat a salué, dimanche, la décision du Conseil d’Etat.

L’association identitaire Civitas, également à l’origine de la saisine du Conseil d’Etat, avait souligné, samedi, que “si [l’église parisienne] Saint-Sulpice avec ses 6 170 m² ne peut accueillir que 30 personnes, cela fait 205 m² par personne alors qu’on est à 8 m² pour les commerçants“. / frence info